Salon Immobilier de Paris: du neuf pour le Web.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Lyon 1er février 2010 : un an après son lancement et à l’approche des salons immobiliers, les résultats du site Privateimmo.com sont là. Et ils sont encourageants.

L’idée a fait beaucoup de bruit: appliquer le phénomène des ventes privées sur internet aux ventes de l’immobilier neuf.
D’abord expérimenté en Rhône-Alpes, le concept est très rapidement validé par les web acheteurs qui poussent le site à s’étendre sur tout l’hexagone au mois de février 2009.

Depuis, la communauté qui fait des bonnes affaires dans l’immobilier neuf dépasse les 25000 membres.
Une évolution rapide qui continue de faire des émules.

« Le site enregistre jusqu’à 100 nouvelles inscriptions par jour » précise Patrick Burdeyron, cofondateur du site et gérant d’E-Conception.

Cette envolée s’explique par le renouvellement constant de l’offre. A raison de quatre nouveaux biens par jour, que les membres découvrent dans la newsletter du vendredi, le site a proposé plus de 1400 logements en 2009. Du studio à la maison 5 pièces, sur la Côte d’Azur ou en Ile-de-France, le panel est de plus en plus large.

« Nos chiffres parlent : une constante progression depuis l’ouverture nationale, des demandes et des SRP (Service de Recherche Personnalisée) de plus en plus nombreux, une augmentation de 50% des SRP sur les 3 derniers mois. Aujourd’hui nos internautes nous demandent même en direct les biens qu’ils recherchent ! » explique Sylvain Barbier, cofondateur du site et gérant d’AF Immobilier / NEOWI.

Privateimmo.com a réussi un savant mélange qui n’a pourtant rien de sorcier ! Les ventes privées immobilières sont accessibles à tout le monde, il suffit juste d’avoir le bon réflexe.

Télécharger le dossier de presse: http://www.privateimmo.com/presse/Dossier_de_Presse_PrivateImmo_2010.pdf

Contact

www.privateimmo.com

Email: matthieu@privateimmo.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »